Contactez nous :  09 61 36 73 04
prix d'un appel local

Préparez les enfants à la mort de notre lapin

Nous n’habitons pas une ferme mais le nombre d’animaux à la maison devient impressionnant et suscite d’ailleurs parfois quelques commentaires. Dès qu’un de mes enfants éternue on me rappelle qu’avec tous ces animaux il fait peut être une allergie aux poils.

Avant même la naissance des enfants j’avais déjà 2 lapins, 1 chien et 1 chat, se sont ajoutés 1 chien qui vagabondait et 5 chats lâchement abandonnés à leur naissance. La croissance du nombre de chats s’est fait insidieusement. Le soir en rentrant vous voyez un chaton apeuré caché derrière votre poubelle, vous  commencez par dire non c’est pas possible d’en prendre un de plus, je lui donne juste à manger le temps de lui trouver un propriétaire et tout compte fait trois jours après il a un nom et dort sur le canapé. C’est vrai qu’il ‘est pas toujours évident d’avoir une maison super propre avec autant d’animaux ou de partir en vacances mais avoir des animaux a toujours pour moi été vital. Quand j’étais étudiante dans mon premier appart la première chose que j’ai fait c’est acheter un chat.

Dans l’éducation que je donne à mes enfants, les animaux ont une grande place, beaucoup de valeurs peuvent être transmises comme prendre soin des autres, respecter l’autre… Chez nous les animaux servent souvent de confident ou de copain de jeux lapins et chats ont fait des kilomètres dans les poussettes de poupées…

Le problème aujourd’hui c’est que notre petit lapin à maintenant 7 ans et je vois bien depuis quelques jours qu’il est beaucoup moins vif et manque d’appétit. J’ai tenté  de préparer les enfants au fait qu’un matin il ne se réveillerait plus mais je crois bien qu’ils n’ont rien compris même si la discussion a éveillé leur curiosité. Pas question d’enjoliver la situation mais je ne veux pas dramatiser, j’ai donc hier soir un peu surfé sur internet pour y trouver des conseils et effectivement mes enfants sont encore trop jeunes pour comprendre. Sur plusieurs sites dont enfant.com ils disent que les enfants ne comprennent ce départ définitif qu’à partir de 7-8 ans.

J’ai été conforté dans le fait qu’il valait mieux leur dire la vérité et que je n’aurais pas besoin de cacher ma tristesse (car inutile de vous dire que je vais avoir encore les larmes aux yeux toute la journée quand cela arrivera). D’après tous les articles que j’ai parcourus les enfants acceptent la mort d’un animal sans grand traumatisme s’ils sont dans un milieu qui les soutient.

Pour l’instant Lapinou est encore avec nous et ce soir nous irons une fois de plus lui cherche du pissenlit dans le jardin.

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Copyright © 2014